Par la voix de toutes

Lors de la tenue du premier Printemps des Femmes, en Mars 2010, nous avons vécu ensemble des moments inoubliables, de tendresse partagée, d’intimité simple, de créations communes. Nous avons donné naissance aux premières Soldates de la Paix sur le continent européen. Nous avons tissé des liens vivants. Nous avons proclamé notre louange. Nous avons cheminé au centre de la paix. Nous avons élaboré nos émotions pour une communication sans violence. Nous avons offert nos mains pour dire l’amour de notre corps de femme. Nous avons laissé monter nos voix sans retenue…..

Et nous revenons vers ce « nous » au féminin.

Il semblerait que nous ayons besoin de plus d’espace et de temps que nous l’avions imaginé, pour nous reconstruire ensemble, pour nous retrouver et pour grandir.

Et sans que nos amis, nos frères, nos fils, nos pères, nos amants, nos maris, nos hommes soient exclus de ce grandir. Pour qu’ils en savourent les fruits lorsque vers eux, nous allons. Dans le quotidien de nos vies.

Cette rencontre prévue pour Mars 2011, sera donc encore cette fois, réservée aux femmes… 

 

Anne, Béatrice, Catherine, Hélène

Le Printemps des Femmes : inspiration

Depuis le début de ma pratique professionnelle de la Biodanza, l'approche du féminin est au cœur de ma pensée et de mon action. Cette motivation a guidé mes choix comme elle guide mes pas. Lorsque j'ai commencé à animer des ateliers destinés aux femmes, je me suis aperçue que ces moments de rencontres au féminin permettaient l'émergence d'une qualité particulière dans les partages et la communication. Quelque chose se libérait différemment et prenait une profondeur, une légèreté et une intimité inégalées, par rapport à d'autres moments de rencontres et de travail caractérisés par la mixité.

 

De tous temps, et encore de nos jours, dans les cultures fortement imprégnées de la relation entre l'être humain et la nature, par les contraintes de la survie et par l'interdépendance, l'organisation sociale de type tribale comporte des espaces réservés à l'un et à l'autre genre. Une maison, une case, un espace rituel et confidentiel pour les hommes, un autre pour  les femmes. Des espaces différenciés par rapport à ceux du quotidien où tous se retrouvent. Notre société, dans une recherche d'émancipation des uns et des autres, et dans un décloisonnement social continu - ce qui en soi constitue une immense avancée pour la reconnaissance d'une égalité sociale - tend à effacer ce qui fait la différence spécifique. Or celle-ci est nécessaire pour valoriser la part de l'un et de l'autre. Nous ne construisons pas un monde humain si nous tournons le dos à la diversité des genres. C'est par leur reconnaissance et leur qualification que nous pourrons créer un monde où l'un ET l'autre s'enrichissent.

 

Ce rendez-vous de femmes à femmes est une évocation de ces espaces anciens où nous prenions rendez-vous avec cette part de notre humanité qu'est notre féminitude. Pour la nourrir, la chérir, la célébrer et enrichir notre action dans le monde. Quelle qu'y soit notre participation.

 

Des amies sont venues me rejoindre dans ce merveilleux projet du Printemps des Femmes. Ensembles, grâce à la présence de chacune, nous souhaitons célébrer la femme, sa force, sa tendresse, sa sagesse, sa connaissance de la vie, sa capacité à aimer, sa générosité, sa grandeur. Et rejoindre l'homme dans la sienne pour une société plus juste, pour un monde meilleur.

 

 Hélène Lévy Benseft

Pour visionner l'entrevue avec IM Magazine au Portugal, cliquez sur le lien :

http://videos.immagazine.sapo.pt/en/home/d/426/

 

Etres de paix, militantes d'amour, créatrices de vie :

Soldates de la Paix de Claude Desjardins

Les Soldates de la Paix, nées lors de notre premier Printemps des Femmes, lors de l'atelier conduit par Claude Desjardins, nous accueillerons à Trimurti et les illuminer ensemble sera un moment fort de nos retrouvailles, de notre alliance renouvelée avec la paix en nous et autour de nous.